Un – Départ en Part

C’était un jour comme un autre dans un lieu qui n’avait rien à voir.

J’aimais tant les souvenirs dansants.

Toutes ces fois, petit, où je disais – on dirait que – et toutes ces fois où, petit, ça fonctionnait…

Le plongeon est comme un regret attaché à la cheville.

J’ai décidé de changer la couleur de mes plaintes.

Je reste encore un peu, puis il sera temps de voir se fermer la fenêtre, d’oublier le rideau brodé main et de dénoncer le matin en chemin.

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :