#Infinitif Salve 1

Salve 1

Rebrousser chemin, le désert vide.
S’accrocher aux branches du saule pleureur.
Griller par conséquence d’avoir bien trop voulu briller.
Sauter sur la rancune de n’être pas reconnu Lune.
Regrouper ses bagages de terre cuite ou sauvage.
Délirer sans entrave au port tenu coupable.
Relaxer l’innocent pour attendre qu’il meure seul.
Eclore comme un oeuf OGM.
Et clore oeuf DRM pour repartir sans réplique.
Constituer un lien sain susceptible de plaisir.
Dégager ces faubourgs aux femelles reproduites.
Reproduire un linceul entre tous.
Isoler son histoire au fil des années noires.
Surmonter l’édifice et cracher à leurs faces.
Engorger sans vergogne.
Rigoler un bon coup, remettre le couvert.
Couvrir de cendres froides à peine exaucées.
Rugir pour qu’un instant le silence se fasse sourd.
Courir enfin vers un jour oublié.
Coucher noir sur blanc et se trouver saillie.
Pendre son habit neuf comme un veuf émulé.

 

#Infinito Spari 1

Tornare indietro col deserto vuoto.
Non mollare i rami del salice piangente.
Bruciarsi per voler brillare ancor una volta.
Serbare rancore di non essere ancora.
Radunare i cartoni di terra cotta o selvaggia.
Vagare senza ostacolo in porto non franco.
Rilasciare l’innocente, aspettare che muoia da solo.
Schuidersi come un uovo OGM.
Chuidere la DRM per rimanere senza replica.
Costituire un sano legame, fonte di piacere.
Spazzare i sobborghi dalle femmine riprodotte.
Riprodurre un sudario sudato.
Individuare la sua storia nella notte buia.
Vincere i tetti, sputtare di sotto.
Ingorgare senza vergogna.
Ridere un botto e poi farsi sotto.
Ricoprire di cenere fredde appene sfornate.
Ruggire a rendere sordo il silenzio.
Correre finalmente verso questo giorno dimenticato.
Distendersi quindi ritrovarsi teso.
Appendere un abito nuovo come un fresco vedevo.

Publicités

2 responses to “#Infinitif Salve 1

  • wihard

    la force faible des phrases est étourdissante !

  • H_X_Lemonnier

    Merci d’avoir pris le temps de les lire et d’y ajouter ce compliment qui m’aidera à continuer cette série #Infinitif. La force et la faiblesse dont vous parlez sont certainement dues à l’écriture en direct via #Twitter, mode d’expression « tel quel » qui correspond bien à mon action du moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le petit monde de Miroirinverse

Un site utilisant WordPress.com

beau: adj m.

Se dit de la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie...

LES CONFINS

"Comment sera mon rédempteur ? Je me le demande. Sera-t-il un taureau ou un homme ? Sera-t-il taureau à tête d'homme? Ou sera-t-il comme moi ?" (Jorge Luis Borges : La demeure d'Astérion)                Les confins :   Tous droits réservés © André Rougier 2011-2013

Les Cosaques des Frontières

refuge pour les dépaysés

JosieCoccinelle

Coups de coeur, Inspiration, Création...

julyaly

Le journal de Julia

BLEUEMARIE

Le dilletantisme ou la vertu

gammalphabets

Des essais de voix par temps contemporain

L'épervier incassable

"Ce que j'écris n'est pas écrire, c'est se préparer à écrire" - Paul Valéry

rhizomiques

archives numériques ouvertes : littérature, art, philosophie

Web-association des auteurs

Disséminer les écritures

Les Reveries de Rowena

Now I see the storm clouds in your waking eyes: the thunder , the wonder, and the young surprise - Langston Hughes

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

bassescontinues

" la basse continue d'un contrepoint - nos pas"

youcxl

Carnet de bord de YouCXL à Yumington

cigaloun

mes chants d'été, champs d'hiver - my summer songs, winter words - meine sommergesänge, winterklänge

T.S.A.

Thiébault de Saint Amand

valeriu dg barbu

©valeriu barbu

Le Tourne-à-gauche

Un blog de Dominique Hasselmann

dream about your life & live your dream

blog xavier fisselier, auteur - "mauvaises nouvelles" & "anamnèses" | every man is the architect of his own fortune |

L’atelier permanent

maison établie en 1967 | sur le web depuis 1996

Les vents de l'inspire

élans poétiques, rencontres et réflexions

aux bords des mondes

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

Yohann-Mickaël Fiset

Publications littéraires personnelles. Le langage comme matériaux.

lireaujourlejour

Pour ne jamais s'ennuyer...

La Critiquante

Blog modestement littéraire

Et pourtant, elle tourne

Pour avoir l'état d'esprit qui vous ménera à la réussite

Quelque(s) Chose(s)

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

Sans aucune issue

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

LE BAISER DE LA MOUCHE (ISSN 2267-3946)

Nouvelles scènes de la vie littéraire ISSN 2267-3946

SILO

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

penseeslibres.com

Just another WordPress.com site

r a l o u f

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

Dzahell

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

le curator de contes

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

Deborah Heissler | Carnets

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

le vent qui souffle

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

le portrait inconscient

portraits de gens et paysages du monde

CHEMIN TOURNANT

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

Glossolalies

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

L'irrégulier

Pour certains la vie est comme un plaisir dont ils ne s'accordent que lorsqu'il cesse. Comme le fait une douleur pour d'autres.

%d blogueurs aiment cette page :